• Suivez-nous :

accueil
Environnement > Eau > Moins d'intrants pour l'efficacité économique
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Eau - 31-01-2014 - Christian Evon

Moins d'intrants pour l'efficacité économique

MAE SFEI

Cinquante-six agriculteurs de quatre régions ont expérimenté la mesure système fourrager économe en intrants(MAE SFEI). Pour cela, le Réseau agriculture durable s'est vu remettre un trophée de l'eau.

De gauche à droite : Jean-Louis Rivoal (délégué régional Agence de l'eau), Maryvonne Blin (présidente FRCivam), Benoît Drouin (président du RAD) et Alexis de Marguerye (animateur du RAD).

De gauche à droite : Jean-Louis Rivoal (délégué régional Agence de l'eau), Maryvonne Blin (présidente FRCivam), Benoît Drouin (président du RAD) et Alexis de Marguerye (animateur du RAD).


"Vous mettez en œuvre des mesures concrètes pour limiter les intrants, avec une approche économique, territoriale et de travail en réseau, le tout pour gagner en autonomie sur vos fermes. C'est ce que le jury a voulu récompenser” s'est félicité Jean-Louis Rivoal, délégué régional de l'Agence de l'eau Loire-Bretagne, en remettant le trophée de l'eau à la FRCivam et au RAD, le réseau agriculture durable. “Déjà en 2007, vous aviez été primés pour ce type de travaux.”

L’autonomie protéique développée


De 2008 à 2010, 56 agriculteurs du Grand-Ouest ont testé un cahier des charges spécifique. Ce travail a mis en évidence que les cultures économes en intrants sont des systèmes qui s'appuient sur une augmentation de la diversité des cultures et peuvent permettre de développer l’autonomie protéique. Ils peuvent aussi évoluer dans le sens d’une plus grande autonomie en azote et indépendance aux intrants et à l’énergie, sans affecter la viabilité économique des exploitations.


“L'échantillon de départ représentait un panel diversifié d'IFT : de l'intensif au bio en passant par l'intégré et le raisonné” a expliqué l'animateur du RAD, Alexis de Marguerye. “Au final, on a observé une réduction assez massive de l'utilisation des phytos, le nombre de fermes répondant aux objectifs du Grenelle étant passé de 48 % à 65 %. Et le cahier des charges était respecté par trois fois plus d'agriculteurs qu'au début.” Parmi les constantes, ils cultivent tous des légumineuses, limitent la fertilisation azotée et n'utilisent pas de raccourcisses.


Ne pas être “influencé par le commercial”


“Je commande uniquement les produits phytos dont j'ai besoin, sans me faire influencer par le commercial”a expliqué Xavier Uzu, agriculteur dans le nord Sarthe. “On essaie de retarder le plus possible les semis de céréales et grandes cultures et d'éviter les maladies par le mélange des variétés. Un fongicide sur blé, ça passe très bien, et on évite les raccourcisseurs au printemps. On sème le pois en février-mars pour contourner le stress hydrique. La féverole, semée début janvier, ne reçoit qu'un désherbage et on ne retourne dans la parcelle qu'au moment de la récolte. Pour le colza, on ne fait qu'un désherbage mais on fait très attention aux attaques de limaces.”


En moyenne, sur les trois années, sa marge brute est de 700 /ha en grandes cultures, contre 202 €/ha pour ses charges d'intrants. “On fait aussi bien, voire mieux, que celui qui est dans un système classique blé-maïs. Et on n'utilise la chimie qu'en dernier recours” conclut Xavier Uzu. En sécurisant le revenu et en produisant de façon plus durable, l'agriculteur sarthois a en tête la transmission de son exploitation et le moment où son fils recherchera un associé sur le Gaec.


“On accompagne les acteurs en réseau qui poussent ces idées-là, et la FRCivam en fait évidemment partie” s'est félicité Dominique Tremblay, vice-président du conseil régional. “On est en plein débat sur l'organisation du 2e pilier dans les Pays-de-la-Loire. On va y consacrer un budget de presque 450 M, avec des mesures MAE financées à 80 % par les aides européennes et à l'installation.”


Christian Evon



Signaler un abus

Catégories : Eau

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services