• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > France > L'ammoniac dans le collimateur
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

France - 31-01-2014 - Antoine Humeau

L'ammoniac dans le collimateur

EVENEMENT/ Air et agriculture


L'élevage génère à lui seul 75 % des émissions d'ammoniac en France, tous secteurs confondus. Pas étonnant que l'agriculture soit pointée du doigt par l'UE. La directive européenne NEC (contre l’acidification des sols et l’eutrophisation) est en cours de révision, et a de quoi inquiéter la profession. La Commission propose de diminuer de 25 % les émissions d’ammoniac en 2030 par rapport à 2005. “C’est irréaliste” commente Nadine Guingand, de l’Ifip. “On ne l’a pas accepté. Ce plafond sera inférieur. Il faut voir ce qui est techniquement faisable et économiquement acceptable”assure Aurélie Volokhoff qui suit le dossier au ministère de l’Ecologie.


L'épandage est, avec le bâtiment, le poste le plus émetteur. Il génère plus du tiers des émissions totales des élevages. L'épandage par pendillards, à injection ou à sabots traînés diminue les quantités émises, tout comme le retournement du sol dans les quatre heures qui suivent. Et plus les effluents restent en surface, plus les émissions sont importantes. On estime que plus de 60 % du total des émissions se produisent le premier jour après épandage. D'où l'intérêt de raisonner au mieux l'organisation des chantiers.


Concernant le bâtiment, les leviers de réduction se situent dans la gestion de l'activité des animaux, de l'alimentation et de la gestion des déjections. Nettoyer régulièrement les sols, renouveler fréquemment les litières ou couvrir les fosses peut permettre de réduire les émissions.


Antoine Humeau


Signaler un abus

Catégories : Environnement

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services