• Suivez-nous :

accueil
Loire-Atlantique > Tracteur : le nouveau banc d’essai le mois prochain dans le département
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Loire-Atlantique - 17-01-2014 - Christian Evon

Tracteur : le nouveau banc d’essai le mois prochain dans le département

Grâce au banc, un tracteur de 100 CV utilisé 500 heures/an peut réduire sa consommation de 750 litres de carburant/an, à 0,80 € le litre de GNR.

Grâce au banc, un tracteur de 100 CV utilisé 500 heures/an peut réduire sa consommation de 750 litres de carburant/an, à 0,80 € le litre de GNR.


Le tout nouveau banc d'essai tracteur sera sur le département du 10 au 14  février 2014 (1) et l'Union des Cuma 44 incite les adhérents de Cuma à y présenter leurs tracteurs. Suite à plus de 10 000 contrôles, l'analyse des données recueillies montre des résultats étonnants : la moitié des tracteurs sont suralimentés en carburant (qui peut représenter 50 % du prix de revient horaire d’un tracteur) et plus de 50 % ne correspondent pas aux puissances annoncées par le constructeur et nécessitent des réglages. Et 30 % des tracteurs testés ont des problèmes de combustion.


Faire la chasse au gaspi


Le banc d’essai permet de diagnostiquer la puissance moteur réelle développée, de mettre en évidence ses dysfonctionnements (régime moteur, pompe à injection, etc.) et de repérer une consommation trop importante en gazole non routier, dont le coût ne cesse d’augmenter.


“Le technicien du banc analyse ces données et conseille les agriculteurs sur les réglages moteur et sur la conduite à adopter, selon leurs travaux” précise Antoine Heulin, animateur machinisme à l'Union des Cuma 44. “Les lieux du passage du banc seront définis en fonction des inscriptions, sachant qu'il faut trois à quatre tracteurs au minimum par demi-journée.” Le coût d'un passage au banc d'essai est de 155 €HT/tracteur, avec remise de 15  à partir du second tracteur pour un même propriétaire et - 50 % si le tracteur déjà passé au banc.


Inscriptions avant le 31 janvier auprès de l’Union des Cuma 44 au 02 40 16 39 55 ou par mail : antoine.heulin@cuma.fr, fax : 02 40 16 39 59.


Christian Evon


Signaler un abus

Catégories : Matériel

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services