• Suivez-nous :

accueil
Actualité-Politique > Pays de la Loire > Le chantier de la LGV avance bon train
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Pays de la Loire - 17-01-2014 - Rémi Hagel, Christophe Zapata

Le chantier de la LGV avance bon train

EQUIPEMENT

L’avancée des travaux suit le calendrier, assure Marc Legrand, président d’Eiffage Rail Express. Le point sur la situation en Sarthe et en Mayenne.

Le viaduc de La Courbe (photo) sera terminé au printemps, et d'ici la fin de l'année le parcours de la LGV sera entièrement raccordé ; la pose des rails pourra commencer.

Le viaduc de La Courbe (photo) sera terminé au printemps, et d'ici la fin de l'année le parcours de la LGV sera entièrement raccordé ; la pose des rails pourra commencer.


Le chantier de la LGV se poursuit à un bon rythme. Le retard causé par les pluies du printemps a été largement rattrapé depuis. “En 2014, on termine tous les ouvrages d'art et on effectue tous les raccordements routiers. D'ici moins d'un an, le réseau routier définitif sera en place et les déviations seront effacées” annonce Marc Legrand. 

Sur les 26  millions m3 de terre à déblayer, 19  millions ont été réalisés. En 2015 et au premier semestre 2016, la deuxième phase de travaux consistera à installer les rails, les caténaires et les systèmes de signalisation, à partir des bases de Poillé-sur-Vègre- (Sarthe) et Saint-Berthevin- (Mayenne). Le poste de commande des aiguillages et de la signalisation, se trouvera à Rennes.


De son côté, RFF garde la charge des huit jonctions ferroviaires (1), qui nécessitent l’intervention sur la voie existante et supposent l’interruption du trafic. Pour cela, huit opérations “coup-de-poing” ont été réalisées l'an dernier. Sept le seront cette année.


Sarthe : une ligne pour les TGV mais aussi le fret


En Sarthe, au total, 98 ouvrages d'art, ponts, tunnels, etc., auront été construits. La jonction de la Milesse au nord-est du Mans, est un secteur de travaux important. La LGV contourne Le Mans par le nord avec un raccordement à l'est au niveau de Connerré et un raccordement au nord au niveau de la Milesse. Ce raccordement a la particularité d'accepter les TGV et le fret. “Une première remarquable”, s'enthousiasme Marc Legrand, “car les exigences technologiques d'un TGV roulant à 320 km/h et celle d'un train de marchandise à 100 km/h ne sont pas les mêmes. Mais cela a été fait et permettra de décharger la gare du Mans du trafic marchandises.” Ce contournement a nécessité le pont au-dessus de l'autoroute Paris-Le Mans, au-dessus de la Sarthe -tablier terminé fin avril- et celui de la vallée de la Courbe à 30 m au-dessus du sol au plus haut, et qui attend le dernier terrassement devant le saut-de-mouton de la ligne Le Mans-Rennes pour sa mise en place. Au bout des 374 m du viaduc, le tablier qui sera lancé sur les piles, devra arriver avec moins de 1 cm d'écart en face de celui déjà en place qui enjambe la ligne ! Au niveau de Connerré-, les travaux de raccordement connaîtront un pic d'activité cet été. A Sablé-sur-Sarthe, la mise en service de la jonction de la “virgule” est prévue pour le 6 et 7 décembre 2014. Au final, “le trajet Laval-Angers ou Nantes demandera 45 mn de moins qu'aujourd'hui.


Mayenne : sept viaducs


En Mayenne, 80 % des 8 millions m3 de déblais ont été réalisés. La soixantaine d’ouvrages prévue sera terminée cet été. Sept viaducs sont concernés. Le plus long est celui du Vicoin au Genest-St Isle (337 m), la dalle de béton sur la charpente métallique est en cours de réalisation. Idem pour l’estacade du Vicoin à Saint-Berthevin. A Changé, le premier lançage de la charpente du viaduc de la Mayenne a eu lieu en décembre. Dernière phase prévue en mars. Le premier lançage du viaduc du Quartier à Louverné était prévu ce jeudi 16. A Argentré, le lançage sur la Jouanne est prévu en mars. Celui sur la Vaige, à La Cropte, a été fait en novembre. Celui sur l’Erve à Ballée aura lieu en février.


Les travaux concernent aussi les franchissements de l’autoroute, ou encore la tranchée couverte sous la RN 162 (Laval-Mayenne), ou la mise en 2x2 voies près des Chênes Secs.


L’aménagement foncier conduit par le conseil général se poursuit jusqu’à la fin de l’année. “Lorsque le parcellaire sera fini, nous pourrons y travailler.” L’Etat a validé 224 ha de sites de compensations environnementales sur un objectif de 299 ha. Des cahiers des charges pour gérer ces sites sont en cours d’élaboration, en concertation avec la profession agricole.


Rémi Hagel et Christophe Zapata


(1) Quatre au Mans, un à Sablé, deux à Laval, et un à Rennes.



Signaler un abus

Catégories : Foncier

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services