• Suivez-nous :

accueil
Maine-et-Loire > MSA : Anne Gautier succède à Roselyne Besnard à la présidence de la MSA
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Maine-et-Loire - 20-12-2013 - Antoine Humeau

MSA : Anne Gautier succède à Roselyne Besnard à la présidence de la MSA

OPA


Après quatorze ans de présidence de la MSA de Maine-et-Loire, Roselyne­ Besnard vient de passer la main. Le conseil d'administration a élu Anne Gautier pour lui succéder, lundi 16  décembre, par 15 voix sur 28. L'autre candidate, issue du collège des salariés, Marie-Odile Biotteau, a obtenu 13 voix.


“Montrer une MSA jeune et dynamique”


Roselyne Besnard, maraîchère à Longué-Jumelles, avait pris la présidence de la MSA en décembre 1999 à la suite de Claude Amis. Parmi les principales avancées qu'elle retient de ses quatorze années de mandat, le statut du conjoint collaborateur arrive en tête. Autre satisfaction, l'instauration des indemnités journalières maladie (IJ) pour les chefs d'exploitations et conjoints collaborateurs, au 1er janvier prochain. La gouvernance de la MSA semble avoir aussi beaucoup évolué : “Quand je suis arrivée, il y avait un chef et un conseil, tout était décidé par le président et le vice-président. Aujourd'hui, il y a vingt-neuf personnes mandatées par leurs pairs, par les cantons, qui décident collectivement, en Maine-et-Loire comme dans les autres caisses”. 


Sous sa présidence, la MSA de Maine-et-Loire a connu un déménagement de son siège, en 2005, à Beaucouzé. Mais la caisse n'a pas fusionné et reste une des seules aujourd'hui, avec la Gironde, à échelle d'un département.

Si Roselyne Besnard a choisi de passer la main avant la fin de son mandat en 2015, c'est pour “préparer l'avenir et montrer une MSA jeune et dynamique”. Retraitée­ depuis quelques mois, elle reste toutefois administratrice, présidente du pôle régional du handicap (centre de l'Arche) et présidente de l'association des MSA des Pays-de-la-Loire.


“Une négociatrice hors pair”


Anne Gautier, 48 ans, est chef d'exploitation avec son mari à Saint-Mathurin-sur-Loire en production de semences, échalote de tradition et jeunes plants de pépinières. Une structure qui emploie cinq équivalents temps plein dont un per­manent. Installée­ en 1992, elle est élue MSA depuis 1999, et à la caisse centrale depuis 2010. Elle est aussi élue à la chambre d'Agriculture, présidente de l'association nationale Présence verte (téléassistance pour personnes âgées et fragilisées) et présidente de la commission emploi à la FDSEA. “Ce qui me motive avant tout dans cette nouvelle fonction, c'est la défense du monde agricole, qui est très attaché à son guichet unique. Il nous faut défendre notre régime.”


Les principaux chantiers qui s'annoncent sont la mise en place des IJ au 1er janvier et le renouvellement des délégués cantonaux, en 2015. Anne Gautier est qualifiée de “négociatrice hors pair” par Roselyne Besnard, qui la présente également comme “quelqu'un de très respectueux de la personne qu'elle a face à elle”. Son principal défaut selon l'ancienne présidente : “Elle est impatiente ! (Mais moi aussi je l'étais)”


Antoine Humeau


Signaler un abus

Catégories : OPA

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services