• Suivez-nous :

accueil
Élevages > Bovins lait > L’appel à l'union sacrée face aux mammites
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Bovins lait - 22-11-2013

L’appel à l'union sacrée face aux mammites

Sanitaire //// Les mammites peuvent engendrer une perte de revenu pouvant aller jusqu'à 30 €/1 000 l. Leurs causes sont multifactorielles et donc difficiles à contrer. Le Cniel met en place un plan d'action pour la filière.

Tous les producteurs, un jour dans leur vie sont bons, mais ils ne savent jamais quelle sera la pérennité de ces bons résultats. Nous voulons remettre le phare sur les mammites” commence André Bonnard, trésorier de la FNPL. Cet automne, le Cniel a décidé de prendre la question des mammites à bras-le-corps. Un plan d'action a été mis sur la table, en cherchant à mettre autour de cette table les différents acteurs de la filière. Il veut sensibiliser deux cibles : les intervenants en élevage et les éleveurs. Ce plan d'action cherche d'abord à identifier les freins et les motivations des éleveurs à appliquer les pratiques préventives ou curatives.

Casser les idées reçues

“La hiérarchisation des remèdes possibles n'est pas partagée par tous. C'est pourquoi nous avons mis en place un groupe d'experts qui connaissent les mammites, mais aussi le terrain. Il faut que toutes les idées reçues soient traitées. Sur le terrain, elles balaient tout conseil et créent le trouble.” L'enjeu est de trouver des outils, des réponses, et de les communiquer auprès des éleveurs. Ceci est d'autant plus difficile que les causes des mammites sont multifactorielles. Il n'y a pas de solution toute faite. L'analyse des données statistiques par Idele, point de départ à la réflexion, lui fait dire que la maîtrise des cellules doit combiner les moyens préventifs et curatifs.

Les questions restent à creuser. Par exemple, il ne semble pas qu'il y ait un lien direct entre l'augmentation des références laitières et le taux de cellules somatiques. “Mais n'y a-t-il pas un impact indirect ? Des études complémentaires seraient nécessaires, notamment sur les questions de main-d’œuvre disponible”, indique le Cniel.

Ne pas faire de “mesurettes”

Le Cniel rêve de pouvoir “créer des dynamiques locales” autour de la question des mammites. A côté du comité d'experts se réunit le comité de pilotage. Il a une vocation décisionnelle, et sera composé d'un panel de représentants de la filière : vétérinaires, éleveurs, transformateurs, conseillers, etc. “On espère que cela va redescendre. Si tout le monde n'en fait pas un cheval de bataille, on en restera à des mesurettes.”

Pour en savoir plus

Le document “Prévenir et réduire les mammites” édité par Idele et le Cniel. http://bit.ly/1j71ijp

Un document très complet et pédagogique des chambres d'agriculture Pays-de-la-Loire et Idele : http://bit.ly/HXbOyJ

Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services