• Suivez-nous :

accueil
Cultures > Des implantations d’automne pénalisées par les limaces
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Cultures - 22-11-2013

Des implantations d’automne pénalisées par les limaces

Adeas-Civam

Le groupe d'agriculteurs de l'Adeas Civam 72 s'est réuni la semaine dernière pour un tour de champs ciblé sur les limaces.

D'une manière générale, les limaces ont été nettement plus présentes que d'habitude cette année. Mais on remarque que selon les parcelles leurs attaques ont été très variables, de très fortes à faibles. En cause, leur reproduction pendant l'été et l'effet du précédent qui les a plus ou moins favorisées mais ces deux explications ne sont pas totalement satisfaisantes. Le colza est la culture la plus touchée. Dans les cas de fortes attaques, les traitements ont pu être répétés jusqu'à six fois sans parvenir à empêcher des dégâts significatifs. Une destruction presque complète (les bords du champ ont été épargnés) a été observée, qui nécessitera le retournement de la culture. “Lorsque la levée est précoce, le colza est beaucoup moins touché. Mais le mois d'août est resté très sec au point que les levées ont été tardives (début septembre) et échelonnées” constate Sébastien Lallier, membre du groupe. 

Peu de solutions aujourd'hui mais l'enseignement à tirer de cette année pour les semis de colza à venir serait de semer le plus tôt possible au mois d'août de façon à ce que les graines profitent des pluies dès qu'elles arrivent. Gilles Sauzet, ingénieur Cétiom qui intervenait mardi à la réunion de l'association Base ne dit pas autre chose quand il affirme qu'un colza en phase de croissance active est beaucoup moins exposé aux ravageurs. 

Or, cette croissance active demande des conditions de température, de rayonnement et de durée du jour que l'on trouve plus facilement en début d'automne. Dans le blé, les limaces ont pu marquer leur présence mais aucun des agriculteurs présents ne déplorait d'attaques aussi graves qu'en colza.
Signaler un abus

Catégories : culture Sarthe

Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services