• Suivez-nous :

accueil
Loire-Atlantique > Les clics de Manger bio 44 
ont un écho jusqu'à Paris
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

METEO

Pub Rectangulaire défaut
A+
A-

Loire-Atlantique - 08-11-2013 - Christian Evon

Les clics de Manger bio 44 
ont un écho jusqu'à Paris

INTERNET

Le ministère de l'Agriculture communiquera la semaine prochaine autour d'initiatives mettant en relation des agriculteurs et la restauration collective. Anne Belleil, l'une des fondatrices de Manger bio 44, y participera.

Quatre ans après son lancement, Manger bio 44 est rentable économiquement et s'appuie sur un groupe de producteurs très engagés dans sa gestion au quotidien.

Quatre ans après son lancement, Manger bio 44 est rentable économiquement et s'appuie sur un groupe de producteurs très engagés dans sa gestion au quotidien.


Intitulée “Connecter en un clic les agriculteurs, les territoires et les citoyens”, l'opération sera présentée à la presse par Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, qui sera entouré de Cécile Duflot (Egalité des territoires et logement) et Fleur Pellerin (Innovation et économie numérique). Plusieurs initiatives seront présentées : Agrilocal (une innovation drômoise), Mes produits en ligne (par le président des Chambres d'Agriculture) et des plates-formes bio et locales, parmi lesquelles Manger bio 44.


“La structure est rentable économiquement”


Anne Belleil est l'une des fondatrices de Manger bio 44 et se réjouit de voir le chemin parcouru depuis 2009. “Notre chiffre d'affaires, qui s'est élevé à 600 000  euros l'an dernier, progresse chaque année. On a même une année d'avance sur nos prévisions” se félicite la maraîchère bio installée à Gétigné, sur la ferme de Sabotschka. Manger bio 44 fonctionne sans argent public, hormis une aide au départ pour l'embauche d'un contrat tremplin. Une troisième embauche est prévue, avec un profil administratif pour la prise de commande, etc.


La structure s'appuie sur une trentaine de fournisseurs représentant 20 fermes, ce qui lui permet de fournir à ses clients une large gamme de produits bio. “Notre siège social se situe au MIN où on dispose d'une chambre froide. De là, on approvisionne facilement nos clients situés à Nantes et sur sa périphérie.” “On s'appuie sur des partenariats forts, comme avec Biocoop Restauration ou la cuisine centrale de la ville de Nantes, qui sert 154 000 repas/jour dans 80 écoles”. De son côté, chaque adhérent de l'association livre ses clients dans un rayon de 15-20  km.


Un logiciel qui a fait
ses preuves


“Nous avons été les premiers à utiliser le logiciel Panier local, créé et développé par Ludovic de Beaurepaire. Jean-Michel Péard, notre président, s'y est aussi beaucoup investi. On a deux ans de recul dans l'utilisation de cet outil internet pour montrer les possibilités qu'il offre à la fois aux producteurs et à nos clients. C'est tout ça que je présenterai devant les ministres et la presse mercredi prochain.” 


A Manger bio 44, les producteurs sont très impliqués dans la vie de leur structure, sur la base d'un fonctionnement associatif. Panier local a permis de booster toutes les commandes et apporte aux responsables un gain de temps “phénoménal” dans le suivi et la gestion. “C'est aussi un lieu d'échanges d'idées et de partage d'expériences qui permet à nos nouveaux clients de se sentir rapidement accompagnés.”


“Nous avons fait le choix, à Manger bio 44, de défendre et développer la bio locale en relocalisant la production, pas les grossistes” conclut Anne Belleil. “On a finalement encore peu de connaissances sur l'utilisation des produits bio dans la restauration collective, mais on avance dans le respect de nos valeurs. C'est pour nous un sujet transversal qui réunit l'alimentation, la santé et l'environnement. Notre développement doit rester cohérent par rapport à la structuration des filières bio.”


Christian Evon


Signaler un abus
Partaher par mail

RÉAGISSEZ

Vous devez etre identifié pour réagir à cette élément.

Si vous n'avez pas de compte vous pouvez vous inscrire ici

Adresse mail :
Mot de passe :
VALIDER
Pub Carré défaut
Innovations Performances Services