• Suivez-nous :

accueil
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

rss Plus d'info

Grands Troupeaux magazine

Bovins lait

Innover, c’est changer 
de regard

FOCUS

Face à la crise, chacun est en quête de solutions concrètes. La crise amène le doute. “Est-ce que je suis capable de changer, de m’adapter ? Chez European Dairy Farmers, l’important n’est pas d’être plus gros ou plus compétitif, mais d’être ouvert et curieux, pour trouver de l’inspiration, et donc rester motivé” explique Katrin Lecornu, sa présidente. C’est crucial. “La ferme, ce n’est pas du travail, c’est la vie” lui a dit son fils de 7 ans un jour. ...

Pub Rectangulaire défaut

Loire-Atlantique : le concours départemental pour discuter et se situer

vendredi 2  décembre, Maxime Bignon et Jean-Philippe Maignan auront peu de chemin à faire pour emmener deux vaches et une génisse au concours départemental Prim’Holstein, qui se déroule depuis trois ans au lycée Saint-Clair.

S’installer en élevage de brebis, pourquoi pas ?

L’installation en production complémentaire, très préconisée actuellement par la filière, présente des avantages. “Les ovins, ce n’est pas le même microbisme que les bovins c’est donc très compatible, et pour la valorisation des terres, ils sont complémentaires”, avance Vincent Blanchard. Les brebis, qui passent neuf mois sur douze dehors, peuvent pâturer tout l’hiver sans problème et aller sur les dérobées où aucune vache n’irait. “En couverts, je mets du ray-grass ...

“Sans ces 20 c, ce sont
les bâtiments les plus récents qui vont fermer”

Le problème, c’est que “les élevages qui risquent de fermer en premier sont ceux qui ont encore des amortissements importants, c’est-à-dire les plus récents investisseurs. Les derniers bâtiments neufs datent déjà de 2010 ou 2011. Or, si le parc le plus récent, ferme, c’est toute la
filière qui est en danger. La situation est encore plus vraie au nord de la Loire, où le parc bâtiment est plus récent qu’au sud de la Loire.” Son groupement, Syprolap, est concerné au ...

Agriculture de conservation, 
que maîtrise-t-on vraiment ?

Ainsi, le premier pilier de l’agriculture de conservation est la couverture continue des sols, notamment via les intercultures. “L’idéal est un sol couvert en permanence mais c’est compliqué. Dans un premier temps, il faut couvrir de manière temporaire et avec l’expérience tendre
vers cet idéal.” Le deuxième principe consiste à diminuer, voire supprimer, le travail du sol pour respecter sa structure naturelle. “Il s’agit de produire beaucoup de matière organique ...

Ovinpiades : Clémence Fresneau et François Grosbois champions régionaux

François Grosbois et Clémence Fresneau, tous deux étudiants au CFA Nature à La Roche-sur-Yon, ont remporté la finale régionale des 12e Ovinpiades des jeunes bergers, mardi 22 novembre à La Pommeraye (Maine-et-Loire). Ils concouraient parmi 33 élèves âgés de 16 à 24 ans, issus de cinq établissements des Pays-de-la-Loire. Les épreuves consistaient à évaluer l'état d'engraissement et le poids d'agneaux de boucherie, à choisir un bélier, parer des onglons, trier des brebis avec ...

“Nous militons pour que l’éleveur décide de qui valorise ou non ses données”

Laurent Taupin, est président de Clasel, membre de Seenergi, qui a participé au rachat de Medria.

Aidez un couple à s'installer en brebis laitières

En Mayenne, Aline Madrid et Christophe Gouabault ont pour projet de constituer un troupeau de 200 brebis laitières dans le but de transformer, toute l'année, la totalité de la production en fromages et produits fermiers bio. Ces deux jeunes font appel au financement participatif. Ils ont lancé une campagne sur une plateforme de crowdfunding mayennaise : Ornicare. Ils doivent réunir au moins 12 000  euros jusqu'au 13  décembre. www.ornicare.org

“Au Brésil, ils sortent 
le pulvé vingt fois
 par an ! Les résistances 
se développent”

Michael Horsch, est le dirigeant de l’entreprise allemande de matériel Horsch. Il donnait une conférence en Mayenne le 22  novembre, auprès d’agriculteurs et d’entrepreneurs.

Trois cents animaux attendus au Farmingtour

Les 25, 26 et 27  novembre, le Farmingtour accueillera environ 300 animaux issus d'une centaine d'élevages, dans la halle du Haut-Anjou à Château-Gontier (Mayenne). L'an dernier, le concours avait dû être annulé à cause de la FCO. Pour cette édition, tous les animaux sont vaccinés. La dynamique se poursuit : après les Normandes et les Montbéliardes, ce sera au tour des Jersiaises de faire leur entrée, aux côtés des Brunes et des Holstein. C'est la Belge Martine Lambot qui ...

Quand la FNPL cite “C’est qui le patron ?” pour critiquer les coopératives

Pour dénoncer plus fortement le comportement de certaines coopératives qui délaissent le marché intérieur, la Vendéenne cite la nouvelle marque C’est qui le patron ?. Une initiative lancée en octobre dans les rayons qui “cartonne en magasin”. L’originalité : ce sont les consommateurs qui fixent le prix qu’ils sont prêts à payer. Or, insiste Marie-Thérèse Bonneau, “cette brique de lait n’est pas coopérative”. Comprendre : mais elle répond davantage aux enjeux ...

Pub Carré défaut

LE DIAPORAMA DE LA SEMAINE

Innovations Performances Services