• Suivez-nous :

accueil
Mon panier :
0 article(s)

50 n° par an

Retrouvez bientôt le blog de l'expert

Un expert répond à vos questions en direct !

METEO

rss Plus d'info

Grands Troupeaux magazine

Foncier

Un observatoire des terres consommées

Clé de lecture des évolutions de l’agriculture de notre région, la Safer Maine Océan fêtera ses trente ans le 12 mai en Mayenne. Dans ses missions, un équilibre à trouver entre l’agricole, l’urbain et l’environnemental. Chemin faisant, elle a acquis des compétences à gérer la nature complexe de la terre agricole. Tantôt outil à produire, tantôt bien marchand ou zone environnementale à protéger. Dans ce contexte, la Safer a fait de la préservation du foncier ...

Pub Rectangulaire défaut

Di spé ré Bio va financer des projets d'installations

Lundi, à l'occasion de l'inauguration de la Halle bio de Rungis, le grossiste di spé ré Bio (diffusion de spécialités régionales) a annoncé son intention de co-financer des projets d'installations en élevages de porcs biologiques. "Alors que la demande reste très soutenue, nous faisons face à une régression du nombre ...

Ce que réserve
le nouveau SDREA

Le SDREA définit les priorités à appliquer et respecter en Pays-de-la-Loire en matière d'autorisation à exploiter des terres. Cela concernera toutes les surfaces au-delà de 45 hectares. Jusque-là, le seuil pour passer en CDOA variait de 30 à 70 hectares, d'un département à l'autre. “La profession comme l'administration, nous aurions aimé abaisser encore ce seuil, mais cela posait des problèmes de faisabilité”, explique Fabienne Poupard, directrice adjointe de la Draaf. ...

Des nouvelles variétés disponibles

La teneur en protéines est bien sûr une caractéristique essentielle dans le choix d’une variété. La richesse protéique s’étend de 36,8 à 41,6 % de la MS selon les variétés. Le PMG (de 143 à 183) est aussi un critère important surtout dans le cadre d’une année comme 2015. “ On a eu un stress hydrique à la floraison mais le remplissage s’est bien déroulé. Donc, le PMG potentiel des variétés n’était pas mis à ...

Valoriser du soja dans les rations

Les références sur la question datent mais apportent néanmoins un éclairage. Une étude américaine de 1991 montre que l’ingestion de graines extrudées entraîne une augmentation marquée de la production laitière (+ 1,8 kg) et une baisse des TB et TP par dilution. A l’inverse, le soja laminé ou torréfié fait chuter la production. Un essai plus récent de l’Idele (2006) conclut qu’un apport de 2 kg de soja aplati par jour améliore la production laitière (+1,1 litre par ...

L’apprentissage du désherbage mécanique

“On a 25 hectares de céréales, donc beaucoup de rotation de maïs [surface équivalente, jusqu'ici], sur un parcellaire très morcelé. On fait un apport de fumier en mars — à l'automne, sur les prairies, implantées en longue durée. On passe avec le déchaumeur à disques de la Cuma pour mélanger.” La première phase d'évolution s'est articulée autour du sans-labour. “Depuis 2001, on suit la méthode PRP, pour enrichir les sols en humus. On travaille la surface à ...

Le SDREA incite-t-il à l’agrandissement ?

Les équivalences entre les productions sont basées sur le critère du revenu. Ce revenu est évalué à 30 000 euros par actif, un chiffre qui n'est pas contesté. Ce qui provoque quelques remous, c'est le nombre d'unités de production jugées nécessaires pour dégager ce revenu disponible. Il a été estimé à partir des éléments statistiques de la Draaf et des Chambres (étude “typologie des exploitations agricoles des Pays-de-la-Loire”). Ainsi, en lait, il faut 305 000 litres ...

“Les avancées pour réduire les traitements représentent plutôt un surcoût qu’une économie”

Le pulvé sort de début avril à mi-mai, avec un passage tous les sept à dix jours en moyenne. “On y met des engrais foliaires, des fongicides, insecticides et stimulateurs de défense naturelle.” En juin la tavelure, champignon redouté des arboriculteurs, s'arrête. “On peut être amené à mettre un insecticide, éventuellement un anti-puceron et on s'attache à appliquer des engrais foliaires quand c'est nécessaire.” François Richard croit “beaucoup à l'innovation variétale ...

« Cela entraîne un peu la fuite en avant des dimensions d'exploitations »

Le SRDEA n'est pas mal, mais dans les équivalences, la valeur nécessaire pour arriver à 30 000 euros d'euros disponibles est trop élevée. Cela entraîne un peu la fuite en avant des dimensions d'exploitations, c'est la porte ouverte à toujours plus, c'est un puits sans fond. La philosophie que cela induit est gênante. J'espère que cela ne deviendra pas une référence pour les jeunes et pour la viabilité des projets, que l'on dise par exemple que tel ou tel projet n'est pas viable ...

Du soja sous plastique en Sarthe ?

La plasticulture a permis une meilleure vigueur au démarrage, une bonne croissance et un développement accéléré. “Le gain est net en somme de température.” Un autre atout évident de la plasticulture Samco est de limiter les dégâts d’oiseaux à l’implantation. En revanche, les inconvénients majeurs sont le très petit débit de chantier et l’abondance des adventices. “Ça booste la culture mais aussi les mauvaises herbes.” La nodulation est meilleure mais n’a pas permis ...

Remboursement des taxes gazole et fioul

Pour une exploitation de taille moyenne qui consomme 10 000 litres de GNR par an, l'économie peut s'élever à environ 700 euros. Le remboursement partiel de taxe constitue une aide de minimis agricole. Il faut donc obligatoirement fournir une attestation récapitulative des aides perçues au titre du règlement de minimis.

Pub Carré défaut

LE DIAPORAMA DE LA SEMAINE

Innovations Performances Services